La crònica nissarda de Roger Rocca
La crònica nissarda de Roger Rocca
Lou Sourgentin
Lou Sourgentin

Le magazine

Lou Sourgentin est le magazine de référence des amoureux du Pays niçois.

Revue culturelle bilingue français-nissart, il parait  5 fois par an.

Il est vendu par abonnement ou dans les bonnes librairies à retrouver dans la rubrique "Points de Vente"

Contactez-nous pour toute question ou suggestion complémentaire.

La letra dau Sourgentin N° 47 fevrier 2017

 

Le N° 225 « Saint-Pons » est sorti et en cours de distribution

Il  sera présenté

Le jeudi 16 mars 2017 à 14 h30 Auditorium Louis Nucera

 

EDITO

Saint Pons c'est aussi Nice !

Vous pensez qu'il faut être fou pour travailler au Sourgentin, pourtant ce n'est pas la raison de notre choix de parler de Saint-Pons ! Ce quartier, souvent méprisé ou négligé, a sa place au cœur de l'histoire de Nice. Une puissante abbaye y fut bâtie sur la voie romaine de Cemenelum, là où le pauvre Pons aurait été martyrisé comme chrétien. Et, le fondateur aurait été Saint Syagre qui, malgré sa statue à Sainte Réparate, n'est que le neveu imaginaire de Charlemagne...

Puis, cette église du moyen âge, loin de la cité d'alors, fut le témoin d'un «tournant» décisif de notre histoire : la dédition de Nice à la Maison de Savoie en 1388. L'abbaye vit aussi passer d'innombrables moines ou d'abbés illustres issus du pays niçois, comme le grand Gioffredo. L'architecture fut mise au goût baroque, mais c'est la Révolution qui lui donne son destin moderne d'hôpital, confirmé depuis un siècle par diverses métamorphoses et modernisations.

Maintenant, cet espace longtemps rural est devenu un quartier populaire, accueillant un pôle régional de santé. Cela méritait bien un Sourgentin.

EDITO

Sant Pouons es tamben Nissa !

Pensès bessai que cau estre fouòl  per travalhà au Sourgentin, pura noun es la rasoun de la chausida de Sant Pouons ! Aquéu luec, souventi fès un pau mespreat o ignourat, es au couòr de l'istouria de Nissa. Una poutenta abadìa fouguèt bastida aquì, sus lou camin rouman de Cemenelum, doun lou paure Pouons aurìa estat martirisat, couma crestian. E, Lou foundatour serìa San Siagre, estatufiat à Santa Reparata, mà nep encà mai imaginari de l'imperatour Carlou lou Gran...

Pi, la gleia dau medio-èvou, luen de la vila d'aloura, fouguèt lou testimoni d'un gran «viramen» de la nouòstr'istouria : la Dedicioun de Nissa à la Maioun de Savoia en lou 1388. L'abadìa a tamben vist passà de mouloun de mounge o d'abbat

famous, vengut dau pais nissart, couma lou gran Gioffredo. L'arquitetùra fouguèt mesa au goust baroc, ma, fin finala, es la Revoulucioun que fa naisse lou siéu destin moudern d'espitau, counfermat despì d'un sècoulou per li diversi metamourfosi e moudernisacioun.

Ahura, aquéu cantoun de campagna es devengut un quartié poupulari, sede d'un pòlou regiounal de sanità. Tout acò meritava ben un Sourgentin.

Jean-Michel BESSI

diretour de la redacioun   

 

 

 

Et en cadeau pour perfectionner votre niçois, un texte de Roger Rocca, directeur de la publication

Que d’aiga, que d’aiga !

 

Alagada

Lou pes dai mot… E soubretout, lou pes dai mot estampat… E encara de mai, lou pes dai mot dei titre estampat en lou journal !

« Nissa souta l’aiga », e un lonc article sus la mountada de l’aiga, que la nouòstra bouòna Terra si rescaufa. E lu glacié que, à pau à pau, si founderìon e que lou nivéu de la mar s’enausserìa !

Mà, couma sàbi que siès toui de letour judicious, da segur avès toui cercat à nen saupre un pau de mai ! E avès toui emparat qu’aquela puàda dóu nivéu de la mar si cuntava en sècoulou… e que despì un trentenau d’anada, èra mountada de très milième de metre ! Fa que serà pas deman que si passejeren en barqueta tra la coupola de Santa Reparata e lou clouquié de San Francès ! E serà pas deman que si parlerà de la plàia de Levens o dóu pouòrt de Carros !

Laissen lu canal à Venisa, lu navili à Milan e lu beal à Mountargis. Nautre, lou bouòrt de la mar nen sufisse… E couma si di à Nissa despì d’an e d’an, « Lauda la mar, mà ten-ti en terra » ! 

 

Submergée

Le poids des mots… Et surtout, le poids des mots imprimés… Et encore plus, le poids des mots des titres imprimés dans le journal !

« Nice sous les eaux », et un long article sur la montée des eaux, car notre bonne Terre se réchauffe. Et les glaciers qui, petit à petit, fondraient et le niveau de la mer qui s’élèverait !

Mais comme je sais que vous êtes tous des lecteurs plein de bon sens, vous avez certainement cherché à en savoir un peu plus. Et vous avez tous appris que cette montée du niveau de la mer se comptait en siècles… et que depuis une trentaine d’années, elle était montée de trois millièmes de mètre ! Ce ne sera donc pas demain que nous nous promènerons en barque entre la coupole de Sainte Réparate et le clocher de Saint François ! Et ce n’est pas demain que nous parlerons de la plage de Levens ou du port de Carros ! Laissons les canaux à Venise, les « navilli » à Milan et les petits canaux à Montargis. Nous, le bord de mer nous suffit… Et comme on dit à Nice depuis des années et des années « Loue la mer, mais tiens-toi sur terre » !

Bienvenue sur le site du Sourgentin

Lou Sourgentin

65 route de Turin

06300 Nice

Téléphone : 04 93 56 86 64

Courriel :

lou.sourgentin@wanadoo.fr

Actualités

Retrouvez dès à présent sur notre site Web toute l'actualité de notre association en cliquant sur l'onglet News.