La crònica nissarda de Roger Rocca
La crònica nissarda de Roger Rocca
Lou Sourgentin
Lou Sourgentin

Bienvenue au Sourgentin

 

 

Nous sommes ravis de vous accueillir sur notre site.

Lou Sourgentin, revue culturelle bilingue français-nissart est le magazine de référence des amoureux du pays niçois.

Accédez à la rubrique de votre choix en cliquant sur les onglets du bandeau ci-dessus.

Certaines rubriques comme les "cours de nissart" ou "Le Magazine" comportent également des compléments signalés sur le bandeau orange de gauche.

 

A se revèire. 

 

E un bèu estiéu en toui

PROMENADE DES ANGLAIS

PARTAGEZ VOS SOUVENIRS !

 

Apportez vos photos, films et documents personnels ou historiques.

Participez ainsi à la mise en valeur et à la connaissance de notre patrimoine,

et à la candidature de Nice à l’inscription par l’UNESCO sur la Liste du patrimoine mondial.

Téléchargez vos documents sur missionpromenade.fr

ou rendez-vous à la MISSION PROMENADE DES ANGLAIS

75, quai de États-Unis - 06000 Nice - 04 97 13 54 24

Horaires d’ouverture

du lundi au vendredi

9h - 12h30 / 14h - 17h

 

 

Photo: maquette pour une villa de la Baie des Anges vue de Carras

Huile du peintre niçois Charles Martin-Sauvaigo

colllection JM Bessi

Tanta Vitourina, son mari Titoun, puis Barbarin de Ribassière, leur cousin de l'arrière-pays niçois, ont fait le bonheur de nombreux niçois dans le "PASTROUIL DE TANTE VICTORINE"  durant une vingtaine d’année Ce niçois plein de bon sens sévira sur les ondes de Radio-Nice puis, après censure, sur Radio-Monte-Carlo jusqu’en 1967. Il sera la base d’une « réclame » sur le café Malongo et pour les meubles Molinello durant une longue période... sans oublier la générosité de Tanta Vitourina envers les personnes âgées démunies, à travers l'Œuvre des Petites Vieilles.

Malheureusement, il n’existe plus aucune trace orale de cette formidable aventure et peu de photos.

Vous avez des enregistrements,  des photos, des souvenirs ?  envoyez vite vos propositions dans notre rubrique « Contact » ... les meilleurs envois seront récompensés !

Avès dich « tren-presoun » ? Vous avez dit « train-prison » ?

MOT d’AQUI, de Rougié ROCCA, ilustrat da Jan DAMIANO

Voulen sourtì d’aquì…

 

« Escapas-vous vers la mar, au souléu… Pilhas lou tren ! »

Despì d’an e d’an, aven aquì la grana publicità de la nouòstra Coumpagnìa Naciounala de Camin de Ferre. E noun es nouvéu : à la debuta dóu vintième sècoulou, per venì au nouòstre, esistavon « lu tren de plesì » !

Mà cau dire qu’ahùra, de còu que li a, aquelu tren de plesì que n’en parlon d’evasioun… devenon de tren serrat couma… de presoun !

E soubretout lu darrié tren, moudern, que filon couma de lamp mà doun siès serrat, pouòrta e fenestra barradi que noun pouòdon si durbì !

E quauqui jou fa, quoura un d’aquelu tren s’es encalat en pana au mitan de la campagna, souta d’un souléu de ploump, aquéu moudèla de tecnoulougìa es devengut… una vera presoun ! E lu viagiatour soun estat trasfourmat en presounié ! Dintre, ren da béure, ren da manjà, e lou caut de l’Infer ! E aquelu paure diau - sensa si rire - an asperat d’oura e d’oura denan que d’estre estirassat, toujou serrat e miech estrassinat, fin à una gara doun soun estat … en fin finala… delivrat !

Avès dich « plesì » ?

 

Nous voulons sortir d’ici…

 

« Evadez-vous vers la mer, au soleil… Prenez le train ! »

Depuis des années, nous avons là la grande publicité de notre compagnie nationale de Chemin de fer. Et ce n’est pas nouveau : au début du vingtième siècle, pour venir chez nous, il existait des « trains de plaisir » !

Mais il faut dire qu’aujourd’hui, parfois, ces trains de plaisir qui nous parlent d’évasion… deviennent des trains fermés comme des prisons !

Et surtout les derniers trains, modernes, qui filent comme des éclairs mais où vous êtes enfermés, portes et fenêtres verrouillées qui ne peuvent s’ouvrir !

Voici quelques jours, lorsque l’un de ces trains est tombé en panne au milieu de la campagne, sous un soleil de plomb, ce modèle de technologie est devenu… une véritable geôle ! Et les voyageurs ont été transformés en prisonniers ! A l’intérieur, rien à boire, rien à manger, et une chaleur d’Enfer ! Et ces pauvres diables – ceci dit sans rire – ont attendu des heures et des heures avant d’être traînés, toujours enfermés et à moitié épuisés, jusqu’à une gare où ils ont été… enfin… délivrés !

Vous avez dit « plaisir » ?

 

 

Chers amis du Sourgentin,

 

Bien modeste est la part de notre magazine Sourgentin dans l’univers de la presse écrite. Toutefois, l’assassinat de plus d’une dizaine de membres de la rédaction de « Charlie Hebdo » nous interpelle, ne serait-ce qu’au titre de la liberté de la presse, de la laïcité et de la démocratie.

Depuis plus de quarante ans, notre revue s’est toujours attachée à défendre ces valeurs, accueillant toutes les opinions conformes à nos statuts, notamment liberté et refus d’attaques personnelles ou religieuses.

Les événements récents soulèvent bien d’autres questions que celle de la presse. Toutefois, à ce titre essentiel, ils méritent l’intérêt de l’équipe sourgentine.

 

Le directeur de la publication   Roger ROCCA

Nouveau :

un lien avec un dictionnaire en ligne Français Nissart et Nissart Français

au début de l'onglet Cours de Nissart

 

http://www.nicerendezvous.com/car/dictionnaire-nicois-francais-et-francais-nicois.html

Trois nouveaux points de vente :

Maison de la Presse du Peyron

06640 Saint-Jeannet

 

 


La boutique de Sylvie T

14 Rue Droite, 06300 Nice

Face au Musée lascaris


Brunschwig Et Cie

Bureau de tabac et dépôt Presse

39 ter Boulevard Cimiez
06000 Nice

Accédez à la météo à 12 jours en cliquant sur le pictogramme ci-dessus.

Vous souhaitez en savoir plus sur notre revue ? Consultez nos offres d'abonnement.

Faites connaissance avec notre association et le magazine Lou Sourgentin. Nous sommes à votre disposition pour toute demande ou question. N'hésitez pas à nous écrire ci-dessous:



Votre message issu du formulaire a été envoyé avec succès.

Vous avez entré les données suivantes :

contact

Veuillez corriger l'entrée des champs suivants :
Une erreur s'est produite lors de la transmission du formulaire. Veuillez réessayer ultérieurement.

Remarque : Les champs suivis d'un astérisque * sont obligatoires.

Bienvenue sur le site du Sourgentin

Lou Sourgentin

65 route de Turin

06300 Nice

Téléphone : 04 93 56 86 64

Courriel :

lou.sourgentin@wanadoo.fr

Actualités

Retrouvez dès à présent sur notre site Web toute l'actualité de notre association en cliquant sur l'onglet News.