La crònica nissarda de Roger Rocca
La crònica nissarda de Roger Rocca
Lou Sourgentin
Lou Sourgentin

Bienvenue au Sourgentin

 

 

Nous sommes ravis de vous accueillir sur notre site.

Lou Sourgentin, revue culturelle bilingue français-nissart depuis  50 ans est le magazine de référence des amoureux du pays niçois.

Accédez à la rubrique de votre choix en cliquant sur les onglets du bandeau ci-dessus.

 

Certaines rubriques comme les "cours de nissart" ou "Le Magazine" comportent également des compléments signalés sur le bandeau orange de gauche.

A se revèire. 

 

Réception et accueil uniquement sur Rendez-vous.

 

 

 

Chers abonnés et amis du Sourgentin,

Suite aux mesures prises par le gouvernement pour lutter contre l'épidémie du COVID-19, les Bureaux du Sourgentin sont actuellement fermés.

Nous restons néanmoins à votre écoute et à votre disposition par mail et sur les réseaux sociaux. Privilégiez-donc ces supports digitaux pour nous contacter.

Nous vous informerons de la réouverture de nos bureaux en fonction de l’évolution de la situation sanitaire.

 

Cordialement,

Le Président du Sourgentin

Roger  Rocca

 

Le numéro 242 sur "la danse en pays niçois" vient de sortir malgré la crise grace au télétravail de toute l'équipe de bénévoles du Sourgentin.

Le numéro de décembre traitera  des "Croyances et superstitions" .

l'occasion de prévoir des abonnements pour ses cadeaux de Noël.

 

50 ans et pas une ride

Retrouvez l'émission tournée par Liza Pannetier pour l'émission Vaqui sur les 50 ans du Sourgentin:

https://www.youtube.com/watch?v=r32_KMqT8Hg&feature=youtu.be

 

 

Nous vous offrons ci-dessous un texte d'espoir qui fait du bien en ces temps de confinement!

Dans celui-ci, Eve Fumaroli  fait référence à une interview de Francis Gag réalisée par Raoul Nathiez et Jean-Claude Ranucci, dans Lou Sourgentin n°34, publié en décembre 1978 sur "Francis Gag, Les chroniques de Ribassiere". On y trouve dans l'article "Aspect du théâtre Niçois de Francis Gag" une réflexion de Francis Gag qui avoue que c'est de plus en plus difficile de garder le public du théâtre niçois par ce que les gens comprennent de moins en moins le niçois, là-dessus Raoul Nathiez et Jean-Claude Ranucci lui répondent : "Nous sommes deux à vous interroger, qui savons parler niçois. Or, si l'un de nous a cinquante ans, l'autre n'en a que trente..." Et ils conviennent ensemble qu'il y a peut-être un renouveau chez les jeunes en parlant de Mauris, Sauvaigo, Peilhon, Vira Soulèu, lou Cepoun... e Lou Sourgentin

Laissas-mi lou pantai

« Mamà, ai pu lou neg’e souta lu uei, ai ben du’mit. »

Es la prumiera frasa que la mieu filha mage, tres an, m’a dich estou matin en mi faguen veire li sieu cerna despareissudi. Aloura li ai respoundut quauquaren sensa màncou m’en avisà, perqué la souleta caua qu’amentavi èra de l’amirà faire li sieu prumieri frasa ren qu’en nissart.

Que camin ai fach tra la mieu enfança doun aquela lenga mi pareissia estre d’un autre temp, e ancuei qu’es venguda la mieu lenga de vida en familha. Aloura mi retrovi a pantaià : bessai qu’anen cambià lou mounde, bessai que toutara lou nissart serà nourmal en la vida de quauqu jouve !

E pi mi pensi en un’intervista de Francis Gag, bouona anìma, qu’ai lijut en lou Sourgentin*. Aquéu si desoulava que lou nissart si perdesse, ma lu journalista lou rasseguravon, en li espligan que li era de jouve que countinuon a l'emplegà, e l’esemple presentat era… Jean-Claude Ranucci : un dei mieu proufessour qu’es partit en jubilacioun cour'eri a la facurtà. Mi sembla qu’aqulu jouve d’aquéu temp an sentit lou meme esper, an partajà lou meme pantai que iéu stou matin.

Fa bessai settanta an que lou nissart countinua de viéure gràcia en una manada de persouna que lou mantènon. Bessai que li a plus un passat que la lenga èra parlada, e un futur qu’es denembrada, li a just lou passat de cadun que vé aquela lenga perduda en la moudernità, e lou nouòstre futur persounal a partì dòu moument doun aven decidat de faire part d’aquela manada, e que lou nissart pilhe touta la sieu plaça en la nouòstra vida.

Fin-finala, bessai que lou mieu pantai, lou vivi ahura… "

*décembre 1978, "Aspect du théâtre niçois de Francis Gag", Jean-Claude Ranucci, Raoul Nathiez, Lou Sourgentin, n°34, Nice

 

Eve Fumaroli

Vous pouvez suivre maintenant quotidiennement des cours de niçois sur le face book du Sourgentin

https://www.facebook.com/Lou-Sourgentin-155900037796276/?epa=SEARCH_BOX

 et retrouver des recettes niçoises sur le face book Cuisine niçoise Patrimoine de l'humanité

https://www.facebook.com/cuisine.nicoise.patrimoine.humanite/?epa=SEARCH_BOX

NEW : Abonnements et achats sécurisés en ligne

 

Vous pouvez dorénavant en allant à la rubrique "s'abonner" :

- vous abonner directement en ligne,

- commander l'ouvrage "locutions niçoises",

- ou commander des numéros anciens,

 

en réglant par carte bancaire  sur un site sécurisé

Vous pouvez également continuer à vous abonner par courrier postal (formulaire en bas de page).

 

 

Vous souhaitez en savoir plus sur notre revue ? Consultez nos offres d'abonnement.

Faites connaissance avec notre association et le magazine Lou Sourgentin. Nous sommes à votre disposition pour toute demande ou question. N'hésitez pas à nous écrire ci-dessous:

 

Votre message issu du formulaire a été envoyé avec succès.

Vous avez entré les données suivantes :

contact

Veuillez corriger l'entrée des champs suivants :
Une erreur s'est produite lors de la transmission du formulaire. Veuillez réessayer ultérieurement.

Remarque : Les champs suivis d'un astérisque * sont obligatoires.

Veuillez noter que le contenu de ce formulaire n'est pas crypté

Reprise des cours de Niçois pour la saison 2020:

Les cours de niçois du Sourgentin.

 

Le lundi  :  collège Giono, place st Roch, de 18h00 à 19h00 (par Jacques Dalmasso)

Le mardi  :  siège du Sourgentin, 65 route de Turin, de 17h45 à 18h45(par Jacques Dalmasso)

Le mercredi  :  siège du Sourgentin, 65 route de Turin, de 17h30 à 18h30 (par Yves Robaut)  

 

Comme depuis toujours, les cours sont libres,ouverts à tous et gratuits.

 

Nouveau:

Vous trouverez dans la rubrique "Magazine" des compléments aux articles parus dans Lou Sourgentin "papier"  que nous n'avons pu mettre en entier, faute de place, mais que nous avons jugé indispensables pour les lecteurs niçois.

Commençons par un texte de Miquel de Carabatta PROCH  DEI  FOURCA  DE  GRASSI  E  TOURRIN, suivi de sa revirada en français, PRES  DU  GIBET  DE  GRASSI  ET  TORRIN

Nouveau :

un lien avec un dictionnaire en ligne Français Nissart et Nissart Français

au début de l'onglet Cours de Nissart

 

http://www.nicerendezvous.com/car/dictionnaire-nicois-francais-et-francais-nicois.html

Accédez à la météo à 12 jours en cliquant sur le pictogramme ci-dessus.

Bienvenue sur le site du Sourgentin

Lou Sourgentin

65 route de Turin

06300 Nice

Accueil uniquement sur Rendez-vous

Téléphone : 04 93 56 86 64

Courriel :

lou.sourgentin@wanadoo.fr

Actualités

Retrouvez dès à présent sur notre site Web toute l'actualité de notre association en cliquant sur l'onglet News.