La crònica nissarda de Roger Rocca
La crònica nissarda de Roger Rocca
Lou Sourgentin
Lou Sourgentin

Bienvenue au Sourgentin

 

 

Nous sommes ravis de vous accueillir sur notre site.

Lou Sourgentin, revue culturelle bilingue français-nissart est le magazine de référence des amoureux du pays niçois.

Accédez à la rubrique de votre choix en cliquant sur les onglets du bandeau ci-dessus.

 

Certaines rubriques comme les "cours de nissart" ou "Le Magazine" comportent également des compléments signalés sur le bandeau orange de gauche.

 

A se revèire. 

 

La letra dau Sourgentin N° 52, juillet 2017

 

Le N° 227

« marchés et productions locales »

est sorti et en cours de distribution

Courez chez votre marchand de journaux (pour ceux qui ne seraient pas abonnés)

 

Au sommaire, entre autres :

Découvrez le dossier du mois et les délices des marchés de l’été : l’agriculture niçoise, l’histoire des marchés, la « grève des légumes », la cité de laBuffa, mais également les bars du marché ou madama pipi, etc. !

Et aussi la partie magazine et les rubriques habituelles : la belle Otéro à Nice, le campanile de la tour Saint-François, la mastegada du mois, ou encore une caminada à Valberg.... et bien d’autres articles sur le pays niçois.

 

Et pour perfectionner votre niçois, l’Edito de Jacques Dalmasso :

Lou mercat

Se à Nissa couma da pertout li es un luèc sinònimou de counvivalità es ben lou mercat.

Lou mercat, lou centre de touti li cieutà en doun tout lou mounde si rescontra e en doun la coumunità si fa, embé d’escambi  d’idèa e de tout cen que douna la couesioun de tout groupe uman e en doun si courtiva lou ver viéure ensen, noun pas aquèu coumandat mà aquèu ben de mai fouòrt venent d’una manièra d’estre. Es aquì que lu jouve rajougnon lu vièi, que lou ric cousteja lou paure. Es au mercat que li gent s’atrovon, pràtiga e coumerçant, citadin e paisan, e en doun touti aqueli gent charon ensen. Pounch de passage oubligiat, es tamben au mercat tra un banc de toumati e un autre de poun que lu nouòstre candidat consou venon, lou moumen vourgut, à l’escontre dei eletour. Lou mercat, luèc de venta e de crompa dau segur, mà tamben per toui, luèc de tournès de paraula. Un teatre, un ver teatre, mà aquèu metent en scèna la vida.

Aloura, minga esitacioun : pilhas lou vouòstre cavagnòu que li anan.

 

Le marché

Si à Nice comme partout ailleurs il y a bien un lieu synonyme de convivialité, c’est bien le marché.

Le marché : le centre de toute cité où tout le monde se rencontre et où la communauté se fait, avec des échanges d’idées et tout ce qui fait la cohésion de tout groupe humain et où se cultive le vrai vivre ensemble, non pas celui édicté mais celui bien plus fort venant d’une façon de vivre. C’est ici où les jeunes rejoignent les vieux, où le riche côtoie le pauvre. C’est au marché que les gens se retrouvent, clients et marchands, citadins et paysans, et où tous parlent ensemble. Point de passage obligé, c’est aussi au marché entre un étal de tomates et un autre de pommes que nos candidats édiles viennent, le moment voulu, à la rencontre des électeurs. Le marché, point de vente et d’achat bien évidemment, mais aussi et pour tout le monde, lieu de joutes oratoires. Un théâtre, un vrai théâtre, mais celui mettant en scène la vie.

Alors, aucune hésitation : prenez votre panier, nous y allons.

 

 

Les amateurs de culture niçoise pourront faire un saut le samedi 1er juillet Place Garibaldi.  le matin pour l’exposition et l’après-midi pour la vente de très jolies vues de Nice et sa région par de bons peintres amateurs mais aussi par des maîtres tels que Comba, Mossa père et fils. Vous trouverez  aussi des livres de culture niçoises rares comme un récit des aventures du général Masséna « Les Bandits Justiciers » d’Eugène Gauthier  et la « Némaïda » de JR RANCHER édition des années 20 signée par le président des amis de Joseph Rosalinde. Les amateurs d’orfèvrerie bijoux, et curiosités ne sont pas oubliés. Les objets seront détaillés ou en lots pour intéresser aussi les professionnels.

L’artiste et éditeur Niçois non voyant CLAUDE GARRANDES, parrain de la manifestation,   vendra et dédicacera ses œuvres à l’issu de la manifestation.

Enfin des séjours exceptionnels dans des meublés de haute tenues sont mis à la vente.

 

Nouveau :

un lien avec un dictionnaire en ligne Français Nissart et Nissart Français

au début de l'onglet Cours de Nissart

 

http://www.nicerendezvous.com/car/dictionnaire-nicois-francais-et-francais-nicois.html

Accédez à la météo à 12 jours en cliquant sur le pictogramme ci-dessus.

Vous souhaitez en savoir plus sur notre revue ? Consultez nos offres d'abonnement.

Faites connaissance avec notre association et le magazine Lou Sourgentin. Nous sommes à votre disposition pour toute demande ou question. N'hésitez pas à nous écrire ci-dessous:



Votre message issu du formulaire a été envoyé avec succès.

Vous avez entré les données suivantes :

contact

Veuillez corriger l'entrée des champs suivants :
Une erreur s'est produite lors de la transmission du formulaire. Veuillez réessayer ultérieurement.

Remarque : Les champs suivis d'un astérisque * sont obligatoires.

Bienvenue sur le site du Sourgentin

Lou Sourgentin

65 route de Turin

06300 Nice

Téléphone : 04 93 56 86 64

Courriel :

lou.sourgentin@wanadoo.fr

Actualités

Retrouvez dès à présent sur notre site Web toute l'actualité de notre association en cliquant sur l'onglet News.